Parme Marin a créé la marque d'accessoires éponyme. 

Parme a lancé sa marque un peu par hasard, après être tombée sous le charme d’une mercerie new-yorkaise. 
Les artisans et l'amour pour le fait-main sont au coeur de sa démarche éthique.

Dans cet épisode, Parme nous raconte ses débuts, elle nous parle de son rêve de devenir actrice et de ses artisans marocains. Elle nous parle aussi de sa démarche responsable, des panneaux solaires installés sur les toits de ses bureaux marocains aux pochettes pour remplacer les boîtes à chaussures, en passant par des collections limitées et les communautés de femmes au Maroc. 

Nous avons discuté dans ses bureaux à Manhattan, ou plus exactement dans une pièce attenante, presque vide et toute blanche, un peu comme un loft new-yorkais. 

Je vous souhaite une très bonne écoute ! 
 

Pour aller plus loin après l’épisode

- Site de Parme Marin : http://www.parmemarin.com/craftmanship/

- Instagram de Parme Marin : https://www.instagram.com/parmemarin/


A lire, à écouter ou à voir : 


Aujourd'hui on est le 31 octobre, le jour d'Halloween. Pour l'occasion, voici ma sélection spéciale sorcières 🎃
 

  • Le livre "Sorcières" de Mona Chollet

"Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable"
 

  • L'épisode 1 du podcast Quoi de meuf #Chasse aux sorcières 

https://itunes.apple.com/fr/podcast/quoi-de-meuf/id1295839044 

  • Deux articles - de RTL Girls et de Cheek Magazine - qui interrogent les liens entre sorcières et féminisme :

https://www.rtl.fr/girls/societe/la-sorciere-est-elle-vraiment-une-figure-feministe-7795283572 

http://cheekmagazine.fr/societe/nouvelles-sorcieres-feministes/